SAUVONS L'ECOLE !

Motion du 21 février 2009

Motion de l'Assemblée Générale des personnels de l'IUFM de Créteil et des étudiants, réunis à Bonneuil, le 12 février 2009

Les personnels de l'IUFM de Créteil, PE1, PE2, formateurs, enseignants-chercheurs, avec des représentants syndicaux (FSU, FO, SUD, UNSA) réunis en Assemblée Générale, le 12 février 2009, à Bonneuil, exigent :

- le retrait sans condition de la "réforme" des concours et de la formation des enseignants ;

- le maintien des concours dans leur configuration actuelle ;

- le rétablissement des postes supprimés mis au concours et un recrutement à la hauteur des besoins dans l'Education Nationale ;

- le maintien d'une année au minimum de formation en alternance, rémunérée, après le concours avec le statut de fonctionnaire-stagiaire, dans laquelle tous les formateurs (formateurs IUFM et maîtres formateurs et tuteurs) conservent toute leur place ;

- le maintien de la formation continue des enseignants du premier degré sur leur temps de travail ;

- le maintien de la formation CAPA-SH dans toutes les options ainsi que le maintien du départ en formation à la hauteur des besoins ;

- le maintien en fonctionnement de tous les sites des IUFM et des écoles d'application qui y sont associées ;

- l'ouverture de négociations postérieures à ce retrait, pour une autre réforme de la formation et du recrutement : elle doit respecter l'existence et la mission des IUFM qui doivent rester au coeur de cette formation, permettre la reconnaissance du haut niveau de qualification du métier d'enseignant et tenir compte de la nécessaire formation professionnelle après la réussite au concours.

Malgré leurs efforts, les personnels qui se sont engagés dans l'élaboration de maquettes répondant aux exigences ministérielles ont constaté l'impossibilité de construire une formation professionnelle satisfaisante dans ce cadre.

En conséquence, l'Assemblée Générale des personnels et des étudiants demande instamment au directeur de l'IUFM, au CA de l'Université Paris XII et à sa Présidente, Simone Bonnafous, de se prononcer contre la remontée de toute maquette de master au ministère et pour le retrait de la réforme de la formation et du recrutement des enseignants.

Les personnels de l'IUFM de Créteil et les étudiants s'associent à la mobilisation et aux revendications de la coordination nationale sur la Formation des Enseignants, réunie le 31 janvier 2009, et de la ccordination nationale des Universités, réunie le 11 février 2009, pour la défense d'un service public d'Education Nationale de l'école maternelle à l'université et de la recherche.

Unanimité - 2 refus de vote, 11 abstentions, et 2 votes contre.

 

Retour page d'accueil



14/02/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres