SAUVONS L'ECOLE !

Le Monde - 06/03/2009

L'article du 6 mars 2009 :

La ministre de l'enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a assuré vendredi 6 mars que la troisième séance de négociations avec quatre syndicats concernant le statut des enseignants-chercheurs avait permis d'obtenir "un projet de décret réécrit et équilibré" intégrant "l'ensemble des positions". Selon le ministère, "des garanties nouvelles sont apportées : par exemple, si un enseignant-chercheur choisit de partir en détachement, sa réintégration au retour de détachement devra être faite dans son établissement d'origine".

Mais l'optimisme de la ministre a été rapidement échaudé par la réaction de trois syndicats (SGEN-CFDT, Sup-Recherche UNSA, Autonomesup). Ces derniers ont travaillé avec Mme Pécresse à la réécriture du statut des enseignants-chercheurs, et ont affirmé à l'issue de la réunion qu'il n'y aurait pas de sortie de crise possible sans avancée sur le dossier de la formation des enseignants.

"INACCEPTABLE"

Les syndicats ont demandé le report d'un an de la réforme de la formation, qui doit normalement entrer en vigueur en 2009-2010. Pour Michel Piecuch, du SGEN-CFDT, deux importants dossiers restent en suspens : la formation des enseignants et la réforme des organismes publics de recherche comme le CNRS.


De son côté, la Coordination nationale des universités, réunie à Paris XII-Créteil, a d'ores et déjà jugé "inacceptable" la réécriture du décret et appelé à une "amplification du mouvement" contre les réformes dans l'enseignement.

______________________

Lire l'article sur le net

______________________

Retour page d'accueil

 

 



07/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres