SAUVONS L'ECOLE !

L'Huma - 16/02/2009

 Université. Les IUFM prennent le relais de la lutte

Mobilisés aux côtés des universitaires, une dizaine de sites, menacés par la réforme de la formation des enseignants, sont en grève. Reportage à l'IUFM de Bonneuil (Val-de-Marne).

Au fond de l'amphithéâtre, trois banderoles donnent le ton : « IUFM en colère. Non à la démolition de la formation des maîtres. Retrait immédiat de la réforme Sarkozy, Darcos, Pécresse. » Ce jeudi 12 février, la réunion d'information sur les maquettes de master s'est transformée en assemblée générale. Ainsi, devant les personnels de l'IUFM de Créteil, les professeurs des écoles de première et deuxième année, les formateurs, les enseignants-chercheurs et des représentants syndicaux (FSU, FO, SUD, UNSA), Marie-Albane de Suremain, maître de conférences en histoire à l'IUFM de Créteil-université Paris-XII, a donné un état des lieux de la mobilisation des universités. Elle a notamment rappelé la volonté de la coordination des universités de placer en tête des revendications « le retrait de la réforme de la formation et des concours de recrutement des enseignants du premier et du second degré ».

Clémence, professeur des écoles « 1 » (PE1), prend la parole :

« Nous sommes ici parce que nous avons une idée de l'éducation nationale. Nous sommes mobilisés depuis une semaine et nous regrettons l'absence des enseignants. Alors, êtes-vous avec nous ? Est-ce que notre IUFM va se battre ? »

Un enseignant enchaîne : « Il me semble que cette réforme a pour but la casse du statut de la fonction publique. Le master a été fait pour harmoniser les diplômes au niveau européen et pour produire des contrats de droit privé pour ceux qui n'auront pas le concours. »

Marine et Émilia se sentent pleinement concernées par ce mouvement. Après s'être mobilisées contre le LMD, la LRU et le CPE, elles trouvent logique de continuer à se battre contre « la casse du service public ».

Émilia n'y va pas par quatre chemins :

« Le gouvernement supprime des postes et supprime la deuxième année de stage rémunérée. Je suis fille d'ouvrier. Dans le cadre de la LRU, je n'aurais jamais pu entrer à la Sorbonne. Je ne vois pas comment les étudiants, au bout de cinq ans d'études, arriveront à tenir financièrement. »

Et puis, se pose la question de la qualité de la formation.

Marine trouve essentiel l'aspect pratique de la formation :

« Comment fera l'étudiant qui aura son concours sans préparation avec un master de biologie cellulaire ? Que connaîtra-t-il du développement de l'enfant et de la pédagogie ? On est en train de jouer avec l'avenir d'une génération. »

Même constat pour Pierre Sauve, formateur à l'IUFM de Livry-Gargan, en grève depuis le 2 février : « À la manifestation du 10 février, nous étions 35 formateurs dans la rue sur 80. C'est inédit ! À Livry-Gargan, nous organisons une nuit des IUFM et invitons la population à venir discuter des réformes, mais aussi des grèves à venir… »

Comme en réponse aux propos de Xavier Darcos sur l'inefficacité des IUFM le même jour, l'assemblée générale a voté, à la majorité, une motion exigeant, entre autres, « le retrait sans condition de la "réforme" des concours et de la formation des enseignants, le maintien des concours dans leur configuration actuelle, le rétablissement des postes supprimés mis au concours et un recrutement à la hauteur des besoins dans l'éducation nationale ». Les votants ont également demandé à Simone Bonnafous, présidente de l'IUFM de Créteil, de l'université de Paris-XII et présidente de la commission pédagogie à la CPU (Conférence des présidents d'universités), « de se prononcer contre la remontée de toute maquette de master au ministère et pour le retrait de la réforme de la formation et du recrutement des enseignants ».

L'IUFM de Créteil rejoint ainsi la dizaine d'instituts de formation en grève et s'associe aux revendications de la coordination nationale sur la formation des enseignants et celle des universités « pour la défense d'un service public d'éducation nationale, de l'école maternelle à l'université ».

Ixchel Delaporte

 

Retour page d'accueil



18/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres